Paroisse Saint Eloi des Hauts de l'Aurence

La spiritualité du carton de déménagement… imprimante

Publié le 21 août 2016

sticky icon

Petite parabole du temps présent, pour vivre les choses avec un peu de sens et d’humour !

Tout commence avec la recherche des précieux contenants, en calculant les volumes, le poids que le remplissage induira, l’adaptation aux contenus prévus. La recherche est progressive : inutile d’être envahi et de perdre de la place précieuse, et en même temps, nécessité d’un approvisionnement régulier pour ne pas rester au chômage. Tout est affaire de dosage et de proportions, de sagesse, finalement.

Edito imprimante

Publié le 10 mars 2016

« Comment trouver le doute avec certitude ? » demandait Raymond Devos. Dans notre époque fière de ses conquêtes intellectuelles et scientifiques, il faut vivre de certitudes, quitte à dénoncer par ailleurs le dogmatisme des institutions et des Eglises. Il faut savoir sans avoir besoin de rien croire. Bref, il faut avoir l’air sûr de soi sans s’embarrasser de grandes théories.

Des vœux de miséricorde ! imprimante

Publié le 11 janvier 2016

L’année s’ouvre sur un certain nombre d’inconnues, avec le passif des mois écoulés. Un sentiment général d’insécurité et de peur enveloppe notre société. Nous savons maintenant que la vie peut basculer rapidement. Nous le savions déjà, en fait, mais c’était pour les autres, même si ces autres ne sont pas si loin. Et nous le savions pour les accidents de la vie : santé, chômage, couples séparés, … Nos sociétés ont pris les moyens de se protéger et d’assurer des conditions de vie de bonne qualité pour le plus grand nombre. Nous nous découvrons vulnérabilisés et déstabilisés par la violence terroriste.

Dans la paix de Noël ! imprimante

Publié le 21 décembre 2015

Une année bien particulière et tourmentée est en voie de s’achever. L’actualité nous a projetés, si besoin en était, dans les méandres du doute. Nous nous croyions forts, à l’abri de toutes ces difficultés que connaissent pourtant tant d’autres peuples de par le monde. Nous nous découvrons vulnérables, exposés à la possible folie meurtrière de fanatiques endoctrinés et déterminés. Nous savions déjà la précarité du travail et des conditions de logement, nous avions expérimenté les difficultés conjugales ou familiales. Mais les questions de sécurité se limitaient encore dans nos esprits aux soubresauts temporaires de quelques banlieues enflammées.

Edito : "Pour un nouveau souffle !" imprimante

Publié le 08 septembre 2015

Avec la reprise de l’année scolaire et la fin des vacances, c’est le temps de la rentrée, le retour aux affaires, le rythme à reprendre en encaissant s’il le faut les nouveautés de l’année. Bref, c’est reparti pour un tour !

La période n’est pas très propice à prendre du recul, car il faut faire face. La tentation est grande de vouloir être le plus efficace possible, surtout s’il y a les contraintes d’une famille en « pleine » activité, entre les déplacements, les horaires, le travail, les courses, … On se méfie de ce qui dépasse d’un côté et de ce qui manque de l’autre. Je rencontre déjà des gens débordés, qui ne sont pourtant pas des cigales.