Paroisse Saint Eloi des Hauts de l'Aurence

"Avec Bernadette, prier le Notre Père"imprimante

Publié le 18 septembre 2011

Vendredi 26 août, gare des Bénédictins, départ vers cette rencontre.

Extrait du carnet du pèlerin : « Nous ne disons pas {Mon Père| mais {Notre Père|, nous ne disons pas { Donne-moi mon pain| mais { donne-nous notre pain|. Le Notre Père est un acte communautaire, une prière d’Eglise .»

Samedi 27 août, à l’hémicycle présentation détaillée du « Notre Père ». Pour notre part, nous avons retenu : en nous donnant cette prière, Jésus nous donne son Amour, l’Amour du Père. Recevoir cette prière, la dire à notre créateur est une réponse d’Amour que nous faisons attentivement, c’est un acte réfléchi.

Sainte Bernadette nous fait savoir : « La Dame m’a regardée comme une vraie personne. » La petite bergère de Lourdes nous délivre un acte d’Amour. Voici les malades, les personnes handicapées comme de vraies personnes. Nous pouvons les remercier de nous aider à relativiser nos misères personnelles, écouter leurs témoignages d’espérance. « Si je n‘ai pas l’amour, je ne suis rien » (1 Co 13,2).

Nous avons aussi côtoyé tous ces jeunes hospitaliers, ces jeunes parfois décriés, qui suivant l’exemple de leurs aînés donnent sans compter leur temps aux malades et aux handicapés.

Extrait du carnet du pèlerin : « La vie de Bernadette est un commentaire concret du Notre Père » elle, qui aussi, a tout donné.

La procession Eucharistique, le chemin de croix, la procession de la lumière, ont été des moments forts et émouvants.

Nous voyons à travers ce lieu, LOURDES, la continuation de ce dialogue que notre créateur nous offre depuis Abraham.

« L’Eternel, ton Dieu, est au milieu de toi comme un héros qui sauve ; il met sa joie en toi » (So 3, 17)

Merci à la Vierge Marie, servante du Seigneur (Luc 1, 38) qui nous donne ce petit aperçu du Paradis.

Merci à tous, malades, handicapés, hospitaliers et leurs jeunes enfants, à notre évêque, à nos prêtres, à nos diacres permanents, pèlerins et pèlerines sans oublier la direction du pèlerinage de nous avoir offert ces « gourmandises spirituelles » .

A-M / J-M

RETOUR